Newsletter 2

NEWSLETTER N°2
 
 
 
Bonjour à chacun(e) de vous !
 
Aujourd'hui c'est Jeudi tout est permis ! Je vous fais grâce du « En avril ne te découvre pas d'un fil »... quoi que, ces derniers jours une petite fraîcheur sudiste est venue nous chatouiller ! Les derniers sursauts de l'hiver s'en vont. Il a un peu de mal à laisser le printemps définitivement annoncer l'été.
 
    Bon et bien entrons dans le printemps... Dépoussiérons un peu le corps , notre rapport à lui. C'est une saison où il va peut être se trouver un peu plus exposé, au soleil, aux autres...
    Le stress en soi n'est pas une mauvaise chose ! Je ne suis pas une machine ! Le soulagement vient simplement dans le sens d'être. Je suis active vivante dynamique, choisir la bataille volontariste et le renoncement total est une hérésie... Une alternative apparaît... PRENDRE PLAISIR ! Se foutre la paix est une façon, sans peurs sans inquiétude sans peur d'être jugé(e), de devenir. On peut devenir hyper actif et super détendu. Certaines personnes font peu et se stressent de façon phénoménale. D'autres font beaucoup et en sont heureux, et sont détendus avec l'ensemble. La quantité n'a rien à voir avec le vécu. Donc prends du plaisir toi qui me lis !!!.
    Le plaisir, la détente l'être là au moment où je vis la chose l'action... JE SUIS dans l'action. Être calme... en sois cela ne veut rien dire !calmer un enfant est super agressif, c'est vouloir le faire faire être quelqu'un d'autre... Retrouver la vie en nous c'est chercher et retrouver les ressources en nous d'être bien partout...     La « zénitude » est triste, ce n'est pas le mouvement de la vie. Ne rejetez pas les émotions vivez les ! Vous êtes vivants !
Je me fous la paix pour que quelque chose lâche. La paix n'est pas la morne tranquillité. Rien de MIÈVRE de pauvre de stérile de mou.... dans la paix.
J'ai des ressources sans tout contrôler !!!
    Revenons au corps ... vite fait... parce que nous attaquons la période horrible des régimes !!! Mon dieu arrêtez ça ! Cessez de vous faire du mal ! Prenez RDV nous ferons le reste ensemble ! J'ai besoin de manger trop... j'en ai besoin maintenant... et alors ? Le contrôle absolu et l'agressivité, font du mal. Et ces attitudes créent des comportements et l'ensemble rend triste. La tristesse n'est pas créatrice !La seule forme de discipline admise est « je me mets un coup de pied au cul ». NOOOONNNN ! La violence avec moi même est initiatrice de toute la violence envers le monde et les autres. Revenir à son corps est une priorité. Mon corps sait mon corps vibre et me dit ... « Ça me fait oui ou ça me fait non.... » disent certains francophones... 
Accepter de ne pas vouloir tout comprendre, c'est comprendre ! J'accepte... avant toute chose, et je suis présente avant toute chose. Toute thérapie c'est apprendre au patient à se foutre la paix là ou il pense que ce n'est pas possible. Retrouver le goût de vivre, c'est aller vers ses talents, vers ses potentiels vers son cœur vers son âme... Bon voyage vers votre âme ! 
 
Les gens vont mal parce qu'ils veulent tout gérer et ont perdu le sens de l'émerveillement ! Je me pose sur la splendeur du monde... et hop ! Je sais que je ne suis pas éternelle... et hop j'apprécie tout tout tout. 
 
Qu'est ce qu'on trouve pour se foutre la paix et revenir vers soi ? Il faut parfois arrêter de faire, ce qui veut dire pour ceux qui ne font rien commencer à faire... je reviendrai une autre fois sur le « ne pas faire »... On en fait rien, on fait le geste de revenir vers soi. Ma méditation est un acte fondamental du NE RIEN FAIRE . J'apaise les choses en sortant de la volonté de vouloir être calme ;
 
Prendre conscience est mental... c'est en fait être présent qui rend heureux ;.. présence et secret de vie...Je suis là avec tout mon corps. Je ne dissocie pas mon corps et mon esprit. C'est nécessaire d'être présent. L'ultra intellectualisme français est une catastrophe intérieure et crée uniquement de la tension. Pour trouver notre paix intérieure au milieu de nos tempêtes sans être coupés d'elles en les vivant en présence, l'acceptation est l'étape indispensable pour aller vers l'ici et maintenant, avec tout ce qui se passe dans mon univers intérieur. 
Souffrance et imposture viennent par une violence sociale qui fait de nous un rouage d'un semblant hypocrite d'équilibre social. Je suis militante de la bienveillance, de la joie de vivre du plaisir de la présence, à soi et au monde. Reviens à un état d'être... Et plutôt que de vouloir ressembler au sage... il vaut mieux ressembler à l'enfant. Il vit pleinement.
 
Belle méditation à toi !
 
Marie
MarieN°2
 
Jeudi 27 Avril 2017
 
Bonjour à chacun(e) de vous !
 
Aujourd'hui c'est Jeudi tout est permis !
 
Je vous fais grâce du « En avril ne te découvre pas d'un fil »... quoi que, ces derniers
 
jours une petite fraîcheur sudiste est venue nous chatouiller ! Les derniers sursauts
 
de l'hiver s'en vont. Il a un peu de mal à laisser le printemps définitivement annoncer
 
l'été.
 
Bon et bien entrons dans le printemps... Dépoussiérons un peu le corps , notre
 
rapport à lui. C'est une saison où il va peut être se trouver un peu plus exposé, au
 
soleil, aux autres...
 
Le stress en soi n'est pas une mauvaise chose ! Je ne suis pas une machine ! Le
 
soulagement vient simplement dans le sens d'être. Je suis active vivante dynamique,
 
choisir la bataille volontariste et le renoncement total est une hérésie... Une
 
alternative apparaît... PRENDRE PLAISIR ! Se foutre la paix est une façon, sans
 
peurs sans inquiétude sans peur d'être jugé(e), de devenir. On peut devenir hyper
 
actif et super détendu. Certaines personnes font peu et se stressent de façon
 
phénoménale. D'autres font beaucoup et en sont heureux, et sont détendus avec
 
l'ensemble. La quantité n'a rien à voir avec le vécu. Donc prends du plaisir toi qui
 
me lis !!!.
 
Le plaisir, la détente l'être là au moment où je vis la chose l'action... JE SUIS dans
 
l'action. Être calme... en sois cela ne veut rien dire !calmer un enfant est super
 
agressif, c'est vouloir le faire faire être quelqu'un d'autre... Retrouver la vie en nous
 
c'est chercher et retrouver les ressources en nous d'être bien partout... La
 
« zénitude » est triste, ce n'est pas le mouvement de la vie. Ne rejetez pas les
 
émotions vivez les ! Vous êtes vivants !
 
Je me fous la paix pour que quelque chose lâche. La paix n'est pas la morne
 
tranquillité. Rien de MIÈVRE de pauvre de stérile de mou.... dans la paix.
 
J'ai des ressources sans tout contrôler !!!
 
Revenons au corps ... vite fait... parce que nous attaquons la période horrible des
 
régimes !!! Mon dieu arrêtez ça ! Cessez de vous faire du mal ! Prenez RDV nous
 
ferons le reste ensemble !
 
J'ai besoin de manger trop... j'en ai besoin maintenant... et alors ? Le contrôle absolu
 
et l'agressivité, font du mal. Et ces attitudes créent des comportements et l'ensemble
 
rend triste. La tristesse n'est pas créatrice !La seule forme de discipline admise est
 
« je me mets un coup de pied au cul ». NOOOONNNN ! La violence avec moi
 
même est initiatrice de toute la violence envers le monde et les autres. Revenir à son
 
corps est une priorité. Mon corps sait mon corps vibre et me dit ... « Ça me fait oui
 
ou ça me fait non.... » disent certains francophones...
 
Accepter de ne pas vouloir tout comprendre, c'est comprendre ! J'accepte... avant
 
toute chose, et je suis présente avant toute chose. Toute thérapie c'est apprendre au
 
patient à se foutre la paix là ou il pense que ce n'est pas possible.
 
Retrouver le goût de vivre, c'est aller vers ses talents, vers ses potentiels vers son
 
cœur vers son âme... Bon voyage vers votre âme !
 
Les gens vont mal parce qu'ils veulent tout gérer et ont perdu le sens de
 
l'émerveillement ! Je me pose sur la splendeur du monde... et hop ! Je sais que je ne
 
suis pas éternelle... et hop j'apprécie tout tout tout.
 
Qu'est ce qu'on trouve pour se foutre la paix et revenir vers soi ? Il faut parfois
 
arrêter de faire, ce qui veut dire pour ceux qui ne font rien commencer à faire... je
 
reviendrai une autre fois sur le « ne pas faire »... On en fait rien, on fait le geste de
 
revenir vers soi. Ma méditation est un acte fondamental du NE RIEN FAIRE .
 
J'apaise les choses en sortant de la volonté de vouloir être calme ;
 
Prendre conscience est mental... c'est en fait être présent qui rend heureux ;..
 
présence et secret de vie...Je suis là avec tout mon corps. Je ne dissocie pas mon
 
corps et mon esprit. C'est nécessaire d'être présent. L'ultra intellectualisme français
 
est une catastrophe intérieure et crée uniquement de la tension. Pour trouver notre
 
paix intérieure au milieu de nos tempêtes sans être coupés d'elles en les vivant en
 
présence, l'acceptation est l'étape indispensable pour aller vers l'ici et maintenant,
 
avec tout ce qui se passe dans mon univers intérieur.
 
Souffrance et imposture viennent par une violence sociale qui fait de nous un rouage
 
d'un semblant hypocrite d'équilibre social. Je suis militante de la bienveillance, de la
 
joie de vivre du plaisir de la présence, à soi et au monde. Reviens à un état d'être...
 
Et plutôt que de vouloir ressembler au sage... il vaut mieux ressembler à l'enfant. Il
 
vit pleinement.
 
Belle méditation à toi !
 
Marie

Contact

lafermedemarie-provence.com

La ferme de Marie - Chemin de la Verdière -
Quartier Les Pérets
83670 BARJOLS

06 87 46 66 93
04 94 04 98 31